La lecture sous le pommier

La lecture sous le pommier

La Gaume, c’est l’extrême sud de la Belgique. La Lorraine belge. Ce bout de territoire où coule la Semois bénéficie d’un microclimat très agréable. Alors qu’il pleut à torrents quelques dizaines de kilomètres plus au nord, en Ardenne, les nuages voyagent paresseusement dans le ciel de Gaume, laissant le soleil faire de franches et chaudes apparitions. La Gaume, c’est un pays de forêts, de prairies, de vergers. Chaque jardin se hérisse de quelques arbres fruitiers. Là où je passe quelques jours avant d’applaudir les artistes du Gaume Jazz, les frondaisons de vieux pommiers créent un peu d’ombre. C’est juste là, exactement, qu’il faut s’installer sur une chaise longue avec un bouquin. Lecture et nature s’accordent magnifiquement. Lire un bon roman (c’est le Jacques Richard dont je parle en page 2) dans l’odeur de l’herbe coupée, le friselis des feuilles caressées par un vent léger et le pépiement des oiseaux, loin de la foule déchaînée, ça vaut son pesant de bonheur.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct