Une société de marketing US a collecté des données de millions d’utilisateurs d’Instagram

Une société de marketing américaine, Hyp3r, a récolté les récits et données de localisation de millions d’utilisateurs d’Instagram en raison d’une faille du site et d’un manque de surveillance.

Des photos et vidéos partagées depuis un certain endroit liaient automatiquement l’entreprise à des photos de profil, données de profil et au nombre d’abonnés. Les récits étaient sauvegardés pendant une période indéterminée, même ceux qui ne sont normalement visibles que 24 heures. Hyp3r n’a pas recueilli de données de profils protégés. Avec ces données, Hyp3r vend un outil de publicité aux entreprises. Grâce à ce dernier, elles peuvent fournir des publicités ciblées sur base des données de localisation et des préférences connues. « La méthode d’Hyp3r (...) ne convient pas à notre politique », a réagi un porte-parole d’Instagram à Business Insider. « Nous les avons supprimés de notre plateforme ». Le CEO de Hyp3r, Carlos Garcia, affirme que l’entreprise n’a rien fait de mal.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct