Olivier Maingain (Défi) provoque la polémique jusqu’en Flandre

Olivier Maingain (Défi) provoque la polémique jusqu’en Flandre
Belga

Surtout qu’Olivier Maingain (Défi) a confirmé à L’Echo qu’il espérait bien hériter de cette nouvelle fonction qu’il s’est taillée sur mesure lors des négociations pour la formation du gouvernement bruxellois. Dans la foulée du MR et du CDH qui ont promis de mettre la question à l’ordre du jour de la rentrée parlementaire, la presse et les politiques du nord du pays se sont emparés de la question. Le Vlaams Belang a tiré le premier en flirtant avec la fake news puisqu’il a dénoncé un gaspillage d’argent flamand. Le poste est pourtant non-rémunéré et les quatre ou cinq collaborateurs qui devraient être affectés à cette nouvelle fonction viendront a priori plutôt du personnel de la Cocof, francophone donc. La N-VA n’a pas résisté non plus à quelques petits tacles. « Renforcer les liens entre Bruxelles et les différentes communautés est une bonne idée », a dit Cieltje Van Achter au Standaard.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct