Le droit de vote à 16 ans, des «mandats de législature» pour les hauts fonctionnaires

Dans sa note complémentaire, Ecolo rajoute un chapitre démocratie, reprenant des idées déjà défendues par le parti mais pas retenues dans le programme coquelicot concocté avec le PS. Ainsi, les verts veulent que « le gouvernement abaisse le droit de vote à 16 ans au niveau local ». Mais aussi qu’il reconnaisse « le statut de lanceur d’alerte en assurant la protection du fonctionnaire qui dénonce de bonne foi des faits répréhensibles au sein de son administration » régionale ou locale. Et qu’il « encadre le lobbying à l’égard des autorités politiques », via « un registre public des lobbyistes et d’un code de conduite ». Mais encore que l’on revoie la répartition des sièges dans les intercommunales en fonction « du nombre de voix des électeurs » (les affaires sont passées par là…). Et que l’on « renforce la sécurisation du vote par procuration » (l’affaire Fourny est passée par là).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct