Giec: manger moins de viande ne suffira pas à nourrir la planète

Alors peu importe que les haies disparaissent, que les déserts progressent, que des fermes à dix mille vaches ou porcs empoisonnent l’environnement, que la forêt tropicale recule.
Alors peu importe que les haies disparaissent, que les déserts progressent, que des fermes à dix mille vaches ou porcs empoisonnent l’environnement, que la forêt tropicale recule. - AFP

Selon Greta Thunberg, il suffirait pour les politiques « d’écouter la science » pour sauver la planète. Ou en tout cas l’Homme, car il est très probable que celle-ci survivra des millions d’années à notre extinction.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct