lesoirimmo

De calvaire en chapelle

En débarquant du train à Lorient début août, on tombe en plein Festival Interceltique rassemblant des milliers d’amoureux de la culture celte venus du monde entier. Dès qu’on s’éloigne de la ville, le calme est de retour et on peut se laisser aller à découvrir ces paysages de campagne, de forêt, de fleuve ou de côtes rocheuses qui toutes semblent surgir d’un tableau impressionniste. Pour s’en convaincre, il suffit de faire halte à Quimper ou à Pont-Aven dont les Musées des Beaux-Arts présentent des expositions consacrées aux Derniers Impressionnistes pour l’un et à L’impressionnisme d’après Pont-Aven pour l’autre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct