Patrimoine de l’été: et comment désigne-t-on la mésange, en wallon?

Le «
Vocabulaire de la faune wallonne (Liège, Luxembourg, Namur, Hainaut)
», de Joseph Defrecheux (1888).
Le « Vocabulaire de la faune wallonne (Liège, Luxembourg, Namur, Hainaut) », de Joseph Defrecheux (1888). - D.R.

S’il y a bien un patrimoine immatériel, rétif à l’herbier et au formol, c’est la langue et ses dialectes. En Communauté française, chacun pense connaître non seulement la langue contemporaine et ses bons usages mais aussi le dialecte de son enfance et, à défaut de pouvoir l’écrire, pense être en mesure de nommer dans un wallon approximatif une chaise (tchèyîre), un arbre (åbe), un enfant (èfant), la maison (mohone) ou… un mouchoir.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct