Présidence du MR: les bleus cherchent l’équilibre pour éviter la zizanie

Qui remplacera Charles Michel à la tête du Mouvement réformateur
? On le saura d’ici quelques semaines...
Qui remplacera Charles Michel à la tête du Mouvement réformateur ? On le saura d’ici quelques semaines... - Photo news.

Le 7 septembre, lors des estivales de rentrée du MR, le processus d’élection à la présidence du parti pourrait être annoncé, du moins le sera-t-il lorsque les gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) seront sur les rails. Puisqu’on le sait : Charles Michel quittera la scène politique belge le 1er décembre, pour reprendre la présidence du Conseil européen. Fin juillet, quelques mandataires ont bien réclamé une accélération du processus électoral interne et la fin de la mainmise de certains clans sur le parti, mais la mini-fronde a rapidement été étouffée : la direction du parti a engagé les mandataires à signer un communiqué de soutien au président-Premier ministre et chacun est parti en vacances sans que le feu ne prenne.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct