Le suicide en prison de Jeffrey Epstein ébranle l’Amérique

Le suicide, dans sa cellule, de Jeffrey Epstein suscite beaucoup de questions. La principale
: l’a-t-on aidé
?
Le suicide, dans sa cellule, de Jeffrey Epstein suscite beaucoup de questions. La principale : l’a-t-on aidé ? - Reuters.

Il est 6 heures 30 du matin, samedi 10 août, lorsqu’un garde du Metropolitan Correctional Center de Manhattan (New York) ouvre la porte de la cellule de Jeffrey Epstein et sursaute. Le milliardaire new-yorkais, âgé de 66 ans, s’est pendu, probablement depuis la dernière ronde menée une demi-heure auparavant. Inconscient, Epstein est transféré aux urgences, et déclaré mort. Une photo volée et publiée par le tabloïd New York Post montre son corps inerte vêtu d’une combinaison orange, traits violacés et yeux fermés, transporté sur une civière.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct