saint-trond - standard

Paul-José Mpoku (Standard): «Je n’ai jamais dit que je voulais partir»

Photo News
Photo News

Il a été le premier, dès le coup de sifflet final de Jonathan Lardot, à se précipiter vers les supporters liégeois massés derrière le but du gardien trudonnaire Daniel Schmidt, pour les remercier, gestes à l’appui, de leur indéfectible soutien, puis à taper dans la main de Mbaye Leye, avec qui le courant ne peut que bien passer. Monté au jeu avec autant d’énergie et de détermination à la 55e minute d’un match que le Standard ne parvenait décidément pas à prendre par le bon bout, Paul-José Mpoku, puisque c’est de lui dont il s’agit, a signé, dimanche au Stayen, son grand retour aux affaires. En relançant complètement une équipe qui, si elle avait affiché plus de réalisme dans la dernière demi-heure, n’aurait pas essuyé son premier revers de la saison.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct