Pourquoi le choix de Bart De Wever en Flandre risque de plomber le fédéral

Bart De Wever
Bart De Wever - Photo News

Bart De Wever, au nom de la N-VA, a transmis au CD&V et au VLD sa « note de base » afin d’entamer des négociations pour la formation d’un gouvernement flamand. La volonté, au nord du pays, apparaît-il, est de relancer, pour la Flandre, la coalition qui était aux affaires ces cinq dernières années. Exit le SP.A, pressenti il y a une semaine comme un possible partenaire.

A ce stade, il n’est pas interdit de penser que les trois partis appelés à s’unir au nord, N-VA, VLD et CD&V, voudront répliquer leur alliance à l’étage fédéral, reproduisant ainsi la composante flamande de la suédoise sortante. Une configuration qui réduirait à néant toute possibilité de voir le PS se hisser au fédéral.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct