Formation fédérale: pour Sophie Wilmès, «le PS est prêt à négocier le confédéralisme avec la N-VA»

Formation fédérale: pour Sophie Wilmès, «le PS est prêt à négocier le confédéralisme avec la N-VA»

Charles Picqué (PS) a lancé un pavé dans la mare vendredi dernier, en assurant que la N-VA devait «envoyer le signal qu’ils sont prêts à payer un prix socio-économique en échange de leur confédéralisme». Preuve que le PS s’engage dans la dynamique du confédéralisme, selon Sophie Wilmès (MR), ministre du Budget, citée dans la Dernière Heure parue ce mardi.

«Charles Picqué dit clairement que le PS est prêt à négocier le confédéralisme avec la N-VA! Si cette position est confirmée par la présidence du PS, le raisonnement consiste donc bien à faire payer la N-VA pour son projet institutionnel», s’exclame Sophie Wilmès dans les colonnes du journal.

Le Bruxellois, Charles Picqué, avait assuré s’exprimer en son nom propre. Ce discours diffère fortement de la version officielle du PS. Reste que, selon les informations de la DH, plusieurs élus socialistes partagent sa vision.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct