Une école à domicile pas comme les autres

C’est dans l’appartement de Céline Rouge, à Watermael-Boitsfort, que naîtra d’ici quinze jours l’École En-Vie.
C’est dans l’appartement de Céline Rouge, à Watermael-Boitsfort, que naîtra d’ici quinze jours l’École En-Vie. - Pierre-Yves Thienpont.

La salle de classe est un salon. Cosy, lumineux, avec un grand tapis sur lequel les élèves pourront s’asseoir en cercle, avec un tableau, une mappemonde, des livres pour enfants et sur la méditation, des cartes pour apprendre à comprendre ses émotions. Pas de bancs, pas de chaises, pas de cour de récré. Juste un espace ouvert, non figé.

C’est là, dans l’appartement de Céline Rouge à Watermael-Boitsfort, que naîtra d’ici quinze jours l’École En-Vie. Une école différente née de la demande de sa fille aînée de pouvoir être scolarisée à domicile. En cause ? Un inconfort au sein du système scolaire traditionnel dû à des horaires imposés, des classes surpeuplées, des frustrations liées à l’apprentissage ainsi qu’une compétitivité exacerbée entre les établissements, énumère Céline.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct