Brexit: Dominic Cummings, architecte du no deal, à la fois Diable et bon Dieu de Johnson

Dominic Cummings, un animal politique hors de l’ordinaire, à la fois insupportable et incontournable.
Dominic Cummings, un animal politique hors de l’ordinaire, à la fois insupportable et incontournable. - Reuters

Portrait

Pour les pro-européens qui haïssent Cummings, le quadra aux yeux constamment en alerte, au sourire en lame de rasoir, au verbe raide et grossier, c’est un abruti imbu de lui-même, voire pour reprendre l’expression de son ennemi juré, l’ex Premier ministre, David Cameron, « un psychopathe de carrière ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct