25.000 kilomètres parcourus

Durant les 15 prochains jours, elle avancera mue par la force du vent dans les voiles d’une embarcation zéro carbone, qui lui évitera de prendre l’avion, comme elle l’a fait jusqu’ici lors de ses déplacements sur le continent européen. Depuis le mois de novembre 2018, et son discours à la COP24, Greta Thunberg pose régulièrement sur les quais des gares, ou dans les trains, pour afficher son refus de l’avion.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct