Coalition flamande: «Le discours de la N-VA sur la migration vaut surtout pour les étrangers pauvres», selon une experte

Si la note d’intention de la N-VA pour la formation d’un gouvernement flamand a pris un accent très social, elle est sévère vis-à-vis des migrants.
Si la note d’intention de la N-VA pour la formation d’un gouvernement flamand a pris un accent très social, elle est sévère vis-à-vis des migrants. - PhotoNews

Entretien

Parcours d’intégration payant, pas d’accès aux aides sociales avant cinq ans, pas d’allocations familiales avant six mois, attente plus longue pour l’accès aux logements sociaux… si la note d’intention de la N-VA a pris un accent très social pour les Flamands, elle est sévère vis-à-vis des migrants. Avec des mesures visant directement les plus pauvres, regrette Sarah Ganty, chercheuse et maître de conférences à l’ULB, spécialiste des droits de l’homme. Sa thèse, portant sur l’évolution de la notion d’intégration dans le droit des pays européens, démontre une différence de traitement grandissante entre les étrangers selon leur situation socio-économique.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct