édito

Un vent d’espoir accompagne Greta Thunberg

Un vent d’espoir accompagne Greta Thunberg

Greta Thunberg s’apprête à embarquer à bord du voilier qui doit l’emmener au sommet action climat 2019 de l'ONU à New York le 23 septembre. Puis, elle se rendra au Canada et au Mexique avant de rejoindre la Conférence annuelle sur le changement climatique en décembre, au Chili.

Cette transatlantique sera surmédiatisée, n’en doutons pas, davantage en raison de la personnalité de Greta Thunberg que du message qu’elle entend porter.

Greta Thunberg nous touche. Elle parle sans langue de bois. Sa détermination n’a d’égal que le sort peu enviable réservé par l’homme à la planète. Avec elle, c’est toute une population occidentale qui montera à bord du Malizia II, en nourrissant l’espoir d’être entendue par les puissants de ce monde.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct