Jazz Middelheim: «On pourra voir quatre faces d’Anneleen Boehme à la contrebasse»

« Je me demande parfois quelle allure j’aurai avec ma contrebasse  à 75 ans. »
« Je me demande parfois quelle allure j’aurai avec ma contrebasse à 75 ans. » - Alexander Popelier.

Le festival de jazz d’Anvers est une vraie tuerie cette année. Etablir nos quatre choix (voir ci-contre) a été d’une agréable complexité. On aurait pu aisément en faire d’autres : David Murray, Reggie Washington, Kenny Werner, Enrico Rava, le Ragini Trio avec Bojan Z., Louis Cole, Nubya Garcia, l’hommage à Toots Thielemans avec Kenny Werner et Grégoire Maret. Ou pousser des Belges : Eric Legnini, Manu Hermia, Stuff, Linus, Gyselinck et Ottervanger, Bombataz, De Beren Gieren…

Une Belge qu’on pousse, en tout cas, c’est Anneleen Boehme. On a aimé la voir et l’entendre à plusieurs reprises, et particulièrement dans le LABTrio, avec Bram De Looze au piano et Lander Gyselinck à la batterie. Elle a aussi créé son propre band, avec trois autres contrebassistes . Elle joue dans le Rob Banken Quartet, dans feu Gizmo, et avec la chanteuse Fien Desmet.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct