Les déclarations des mandats politiques retardées: «Peut-on encore parler de transparence», s’inquiète Cumuleo

Le site Cumuléo.
Le site Cumuléo.

Depuis 15 ans, les déclarations de mandats, fonctions et professions des mandataires politiques sont publiées par la Cour des comptes au Moniteur juste avant le 15 août. Ce ne sera pas le cas cette année en raison d’une modification législative intervenue l’année dernière, fait remarquer Cumuleo. L’association qui détaille sur son site internet les mandats exercés en cumul par les mandataires politiques en Belgique déplore cette situation.

L’an dernier, 145 négligents, dont Pascale Peraita

Les députés ont décidé de reporter la date limite des déclarations du 1er avril au 1er octobre, selon une proposition de modification du règlement de la Chambre adoptée à l’unanimité en mai 2018.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct