Quand la Chine étend ses tentacules sur le monde

En 2017, l’annonce que l’armée chinoise ouvrait une base à Djibouti, aux portes de la mer Rouge, a provoqué un tollé en Occident. Ce n’était pourtant que la partie visible de l’iceberg.
En 2017, l’annonce que l’armée chinoise ouvrait une base à Djibouti, aux portes de la mer Rouge, a provoqué un tollé en Occident. Ce n’était pourtant que la partie visible de l’iceberg. - EPA.

Le 8 juillet 2016. Après la rencontre du président du Sud-Soudan, Salva Kiir Mayardit, et de son adversaire, l’ancien vice-président Riek Machar, des échanges de tirs éclatent dans les rues de Djouba. Les affrontements gagnent rapidement la ville entière. Pris de panique, les Chinois – employés locaux de la société China National Petroleum Corporation (CNPC), géant du secteur minier – appellent le bureau de DeWe Security, une société de sécurité chinoise. Ils attendent les consignes.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct