Bruno De Wever : « La N-VA utilise l’Histoire pour forger l’identité flamande »

Pour Bruno De Wever, le nationalisme de la NV-A est «
inclusif
», à savoir qu’il considère que l’important est que les gens intègrent l’identité flamande.
Pour Bruno De Wever, le nationalisme de la NV-A est « inclusif », à savoir qu’il considère que l’important est que les gens intègrent l’identité flamande. - © Bruno Dalimonte.

Après deux mois et demi de discussion avec la plupart des formations politiques du nord du pays, Bart De Wever a rendu public une note de départ ce lundi. Dans la foulée, il a passé le relais à Jan Jambon pour tenter de former un gouvernement avec le CD&V et le VLD. Du texte, beaucoup ont retenu les accents et références nationalistes. « Rien de plus normal », analyse Bruno De Wever, frère de Bart et historien réputé au nord du pays. Il est par contre beaucoup moins emballé par l’idée d’instaurer un « canon » référentiel, une sorte de liste d’objets, personnalités, œuvres d’art ou événements qui ont fait l’histoire de la Flandre. Il y a d’autres méthodes pour transmettre l’identité flamande aux jeunes et aux nouveaux arrivants, estime l’autre De Wever.

Le côté très « nationaliste » de la note écrite par votre frère vous a-t-il étonné ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct