Wish, Joom, AliExpress, fausses bonnes affaires et vraies arnaques

Une Nintendo Switch à 27 euros... Le prix a beau être alléchant, il faut se méfier des arnaques.
Une Nintendo Switch à 27 euros... Le prix a beau être alléchant, il faut se méfier des arnaques. - Reuters.

Une manette « pro » pour la Nintendo Switch à 27 euros, une carte micro SD d’une capacité de 256 GB pour 14 euros… A première vue, pour le public technophile, les boutiques en ligne comme Wish, Joom et autres SheIn ont tout de la caverne d’Ali Baba. Mais derrière les prix alléchants se cachent en réalité de belles arnaques.

« On a testé une trentaine de produits. Soit ils sont de très mauvaise qualité, soit ils ne fonctionnent simplement pas », explique Pierre Dandumont, rédacteur en chef de Canard PC Hardware, magazine spécialisé dans le test de matériel informatique et qui a consacré son dernier numéro à ces applications de vente de produits chinois. « Le premier problème que l’on a constaté, ce sont les prix indiqués sur les plateformes. La plupart du temps, ils sont complètement fantaisistes. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct