Au Salvador, 40 ans de prison pour une fausse couche

Evelyn Hernandez sera fixée sur son sort ce lundi 19 août.
Evelyn Hernandez sera fixée sur son sort ce lundi 19 août. - AFP

En avril 2016, Evelyn Hernandez avait 18 ans. Elle vivait dans une communauté rurale de la province de Cuscatlan, au cœur du Salvador, où sévissent des gangs. Et avait été victime de viols répétés, dont elle a toujours refusé de parler par peur de représailles. Prise de violentes douleurs abdominales, elle se rend aux toilettes : hémorragie, perte de connaissance, un bébé mort-né qui en était à 32 semaines de gestation file dans la cuvette.

« J’ignorais que j’étais enceinte », expliquera-t-elle plus tard. « Si je l’avais su, j’aurais attendu le bébé avec fierté et joie. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct