A Hong Kong, une foule tranquille brave les menaces de Pékin

A Hong Kong, une foule tranquille brave les menaces de Pékin
EPA

Ni la pluie torrentielle, ni surtout les menaces militaires de Pékin n’ont réussi à décourager les manifestants de Hong Kong. Ce dimanche, ils étaient une nouvelle fois des centaines de milliers, réunis dans le centre de la ville pour montrer que leur détermination est intacte. Et que leur mouvement est pacifique, même si la propagande chinoise prétend le contraire en faisant tourner en boucle des images d’affrontements survenus la semaine dernière lors de l’occupation de l’aéroport de Hong Kong.

Des manifestants avaient, il est vrai, cerné et frappé deux citoyens chinois, dont un journaliste, suspectés d’être des espions. Un dérapage pour lequel les protestataires ont présenté leurs excuses. Le Civil Human Rights Front, qui avait déjà organisé de précédentes marches géantes, avait donc appelé en ligne à une manifestation « pacifique, raisonnable et non-violente », lançant des appels « à l’auto-discipline et au calme ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct