Namur lance le nourrissage «encadré» des chats errants

A Namur, les chats errants seront nourris mais de manière encadrée.
A Namur, les chats errants seront nourris mais de manière encadrée. - Fred Hsu

Un permis pour nourrir les chats sauvages… L’idée peut paraître saugrenue et pourtant, elle est bien réfléchie. La ville de Namur est une des premières en Wallonie à lancer une mesure préconisée par les associations de défense des animaux à savoir permettre le nourrissage de ces animaux mais de manière encadrée.

En effet, de nombreuses communes ont fait de la lutte contre les chats errants, une priorité et cela pour des raisons de santé publique. En moyenne, un couple de chats peut donner naissance, chaque année, à huit chatons qui à leur tour, pourront se reproduire indéfiniment, ne faisant qu’accroître le problème de surpopulation.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct