Quand Bart De Wever déstabilise sa propre majorité à Anvers

Les socialistes anversois digèrent mal la note de De Wever pour le fédéral, en contradiction avec l’accord de coalition à la ville d’Anvers.
Les socialistes anversois digèrent mal la note de De Wever pour le fédéral, en contradiction avec l’accord de coalition à la ville d’Anvers. - BELGA

Ce n’est pas la folle ambiance au SP.A anversois. Une partie des militants ne digère pas certains passages de la note publiée la semaine dernière par Bart De Wever. Le formateur, qui a depuis passé le relais à Jan Jambon pour former un gouvernement flamand avec le VLD et le CD&V, y écrit qu’il serait bon pour la Région de ne plus subsidier la construction de logements sociaux supplémentaires dans les grandes villes. Sont concernées Gand, Malines ou encore Anvers. Sauf que le même De Wever, avec sa casquette de bourgmestre d’Anvers, s’est engagé à en remettre à neuf ou en construire 5.000 dans la métropole, durant la législature à venir.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct