Soudan: l’ex-président Omar el-Béchir jugé pour corruption, pas encore pour génocide

Omar el-Béchir est toujours sous le coup d’un mandatd’arrêt international de la Cour pénal internationale.
Omar el-Béchir est toujours sous le coup d’un mandatd’arrêt international de la Cour pénal internationale. - Reuters

Décodage

Il y a un an, rares sont les Soudanais qui pouvaient imaginer que Omar el-Béchir, qui dirigeait le pays d’une poigne de fer depuis 30 ans, ne sortirait de prison ce 19 août, que pour comparaître en tant qu’accusé dans un tribunal de Khartoum.

Le prix du pain qui entraîné la révolution

En décembre dernier, outrée par le triplement du prix du pain décidé par son gouvernement, une foule de citoyens était descendue dans les rues pour réclamer la chute du tyran. Qui avait finalement été lâché par les militaires le 11 avril de cette année.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct