Données biométriques: la firme sud-coréenne Suprema minimise la gravité de sa faille de sécurité

2.000 empreintes digitales d’employés d’Adecco en Belgique ont été exposées.
2.000 empreintes digitales d’employés d’Adecco en Belgique ont été exposées. - Reuters

Comme Le Soirle relatait ce mardi, une faille de sécurité dans une base de données biométriques de la firme Suprema a exposé quelques 2.000 empreintes digitales d’employés d’Adecco en Belgique. Ce mardi, l’entrepise sud-coréenne a publié un communiqué de presse, six jours après la révélation de la brèche par deux chercheurs israéliens. Objectif : minimiser la gravité de la faille au niveau mondial.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct