L’allocation universelle: une idée qui séduit en Belgique mais qui a peu de chances de se concrétiser

Bénéficier d’un revenu de base permettrait de choisir des activités librement consenties ou consacrer une partie de son temps à sa famille...
Bénéficier d’un revenu de base permettrait de choisir des activités librement consenties ou consacrer une partie de son temps à sa famille... - Reuters

Sous tension depuis de nombreuses années, notre système social, né dans l’immédiat après-guerre, atteint ses limites. Certains affirment même qu’il menace de craquer. Comment le soulager, tout en tenant compte de l’évolution des « carrières », nettement moins rectilignes et linéaires aujourd’hui qu’au XXe siècle ? Parmi les idées sur la table, il y a l’octroi d’un revenu de base inconditionnel, ou d’une allocation universelle : peu importe l’appellation.

De quoi s’agit-il au juste ? D’une rente de l’ordre de 300 à 1.000 euros selon les modèles, versée mensuellement à tous les résidents d’un pays, tout au long de leur vie, quel que soit leur choix de vie, et de manière inconditionnelle par rapport à toute autre forme de revenus.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct