Ces fournitures de rentrée que l’école ne peut imposer

D’application pour cette rentrée 2019-2020, une circulaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles sur la gratuité scolaire laisse la liberté aux parents de choisir les marques de matériel.
D’application pour cette rentrée 2019-2020, une circulaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles sur la gratuité scolaire laisse la liberté aux parents de choisir les marques de matériel. - Pierre-Yves Thienpont.

Les parents actuellement en plein shopping de rentrée dans les papeteries et les supermarchés ne le savent que trop bien : l’école obligatoire n’est pas (encore) réellement gratuite, loin de là. Feutres, crayons, adhésifs, fardes, cahiers, l’addition des fournitures personnelles de l’élève peut se révéler salée. D’autant que des écoles inscrivent sur la liste de rentrée des articles bien déterminés, allant jusqu’à exiger une marque précise de bâton de colle ou de feutre fluo ou encore des vêtements de sport avec le logo de l’école.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct