Avec ARTour, chacun vit selon son temps

Le terril de Maëlle Dufour à Bois-du-Luc.
Le terril de Maëlle Dufour à Bois-du-Luc. - D.R.

A la sortie d’un petit bois, la rue Saint-Patrice fait un large virage et débouche brusquement sur un alignement parfait de petites maisons toutes semblables. En face de celles-ci, quelques voitures garées face à un long mur de briques rouges. Bienvenue à l’ancien charbonnage de Bois-du-Luc.

Passé le portail largement ouvert, on découvre une vaste cour intérieure envahie par les herbes sauvages mais où l’on distingue encore, çà et là, un sol noir de suie sur lequel sont posés une locomotive et divers éléments indispensables à l’exploitation minière. Un site que l’on découvre à travers l’art contemporain que le parcours ARTour essaime, pour la douzième fois, dans divers hauts lieux du patrimoine, industriel ou historique, de la région du Centre.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct