France: les carnets pervers du chirurgien pédophile

France: les carnets pervers du chirurgien pédophile
D.R.

Le scandale pédophile révélé par le journal La Charente Libre pourrait être le plus important qu’ait jamais connu la France. Joël Le Scouarnec, un chirurgien digestif, en poste à l’hôpital de Jonzac (Charente-Maritime) de 2008-2017 après avoir exercé dans d’autres institutions, notamment en Bretagne et dans le sud-ouest, est soupçonné d’avoir commis de 200 à 250 viols d’enfants qu’il soignait.

Depuis plusieurs mois, les gendarmes de Saintes interrogent un à un ces enfants, dont les noms ont été retrouvés dans les carnets pervers du médecin. Sur des milliers de pages, il a patiemment recensé le nom de ses victimes, la nature des actes dont il s’est commis sur eux, les impressions que ces faits lui ont réservés. Les viols présumés se déroulaient pour la plupart alors que les jeunes enfants (certains sont aujourd’hui âgés de plus de 30 ans) se trouvaient en salle de réveil après avoir subi une opération chirurgicale.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct