Patrimoine de l’été: les paysages d’eau et de lumière de Burkhard

« Sans titre (Paysage) F48 N18 », de Balthasar Burkhard.
« Sans titre (Paysage) F48 N18 », de Balthasar Burkhard. - MAC’s.

Le cadrage serré fragmente le motif et le décontextualise : c’est l’un des traits distinctifs du photographe suisse Balthasar Burkhard (1944-2010). Regardez cette photographie de paysage, sans titre, prise en 2009. Comme toujours, le cliché est d’une très haute précision, le regard se perd dans un herbage dense, quelques taches de couleurs florales l’aiguisent, puis le regard monte inévitablement vers la trouée de lumière, un ciel en trompe-l’œil qui est un plan d’eau et, dans cette eau déjà, le reflet des montagnes que le cadrage a choisi de soustraire au regard.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct