Ligue 1: l’Autorité de la concurrence autorise le rachat de l’OGC Nice par Ineos, une firme pétrochimique

Photo News
Photo News

«  L’Autorité a constaté qu’à l’issue de l’opération, la nouvelle entité ne détiendra qu’une position très limitée sur les différents secteurs d’activité des clubs de football professionnel, et en particulier sur le marché du transfert des joueurs professionnels », précise-t-elle dans un communiqué.

Le montant de la transaction, qui n’a pas été rendu public, avoisine une centaine de millions d’euros, de source proche du dossier.

Ineos avait notifié le 22 juillet au gendarme de la concurrence son projet de prise de contrôle de la société qui gère le club niçois.

Ineos, spécialisé dans la fabrication de produits pétrochimiques, avait déjà acquis, en 2017, le FC Lausanne-Sport, qui évolue en deuxième suisse.

L’OGC Nice est à la deuxième place de la Ligue 1 après deux journées de championnat, et poursuit son marché estival.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct