Entre PMA et retraites, la rentrée périlleuse de Macron

Le couple présidentiel s’est octroyé une pause de trois semaines à Brégançon.
Le couple présidentiel s’est octroyé une pause de trois semaines à Brégançon. - AFP

Interminable affaire Benalla, démission en direct à la radio de Nicolas Hulot, premiers soubresauts du mouvement des gilets jaunes… On s’en souvient vivement, l’été 2018 du président français n’avait rien d’une promenade de santé. Tant et si bien qu’à côté, les congés d’Emmanuel Macron à l’ombre du fort de Brégançon auront semblé paradisiaques cette année.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct