Un «parachute doré» de 500.000 euros pour le boss de bpost, prime inadmissible pour le PTB

Koen Van Gerven, CEO de Bpost
Koen Van Gerven, CEO de Bpost - Bruno Dalimonte

Koen Van Gerven, le patron de bpost, quittera l’entreprise en févier 2020 avec un joli parachute doré de 500.000 euros, annoncent les journaux du groupe Sudpresse et la presse flamande. Le PTB trouve cette prime inadmissible.

C’est inscrit dans son contrat, le directeur de bpost touchera une prime de 500.000 euros lorsqu’il quittera l’entreprise en février prochain. À une condition cependant : il n’aura pas le droit de travailler pour un concurrent pendant toute une année, peut-on lire dans les journaux.

Le PTB s’insurge contre cette clause et demande que l’entreprise renonce à verser l’indemnité. Il conviendrait plus, selon Raoul Hedebouw, que cette somme soit réinvestie pour améliorer les conditions de travail des postiers, pour les soulager.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct