Marie Arena (PS): «Le MR au Conseil et à la Commission européenne, un message politique pas représentatif»

Marie Arena
Marie Arena - Belga

Ce mercredi, nous écrivions qu’en 2014, le mandat de commissaire européen était promis à Didier Reynders et qu’il lui a échappé dans les tout derniers moments de la négociation pour la formation du gouvernement. On se disait donc que le vice-Premier libéral n’y croira que lorsque son nom sera officialisé – s’il l’est bien in fine. Il nous est revenu que tant la N-VA que le PS, pas demandeurs de la fonction, ne s’opposeront pas à la désignation du ministre des Affaires étrangères et de la Défense. Le VLD, lui, ne serait pas demandeur non plus (il lorgne plutôt le 16…).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct