Allemagne: à Chemnitz, le réfugié accusé dénonce un verdict politique

Alaa Sheikhi, 24 ans, réfugié syrien arrivé en 2015 a été condamné à 9 ans et demi de prison. Il clame son innocence.
Alaa Sheikhi, 24 ans, réfugié syrien arrivé en 2015 a été condamné à 9 ans et demi de prison. Il clame son innocence. - AFP

Alaa Sheikhi est-il victime d’un procès politique ? La défense en est persuadée. Juste avant l’annonce du verdict, l’avocate de ce réfugié syrien, accusé de l’assassinat d’un Allemand en 2018 en marge d’une fête municipale à Chemnitz (Saxe), avait demandé à la cour de ne pas tenir compte des « exigences de la populace » en faisant référence aux exactions de néonazis qui avaient suivi ce fait divers. Le parquet a recherché un coupable « pour que la ville de Chemnitz retrouve son calme », accuse Ricarda Lang.

Un jugement controversé qui intervient par ailleurs à dix jours des élections régionale de Saxe (ex-RDA) où le parti d’extrême droite AfD pourrait arriver en tête du scrutin devant les conservateurs qui dirige la région depuis la réunification.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct