Au Ghana, les touristes Afro-américains commémorent le début de la traite négrière il y a 400 ans (photos)

Au Ghana, les touristes Afro-américains commémorent le début de la traite négrière il y a 400 ans (photos)

Le fort de Cape Coast, à 150 km au sud-ouest de la capitale Accra, est prisé des visiteurs afro-américains en cette « Année du retour » du Ghana. Le pays d’Afrique de l’Ouest, qui fut un des importants pays de départ de la traite négrière entre les XVe et XVIIIe siècles, organise des événements pour commémorer le premier bateau d’esclave arrivé en Virginie il y a 400 ans.

Murs blanchis à la chaux, rangées de canons, le fort était l’une des dizaines de prisons parsemant la côte atlantique où étaient emprisonnés les esclaves avant leur voyage vers le Nouveau Monde.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct