édito

Commissaire européen: la Belgique atteint des sommets de désinvolture

Commissaire européen: la Belgique atteint des sommets de désinvolture
Olivier Polet

Vous pensiez former un gouvernement ? Travailler pour une ONG ou faire des chroniques sur une chaîne d’info en continu ? Pas grave, postulez comme commissaire européen. Pour être désigné, vous devrez attendre que le Stratego politique désigne l’heureux(se) élu(e).

Désormais, quand la Belgique désigne son candidat commissaire, elle ne propose pas de vision à la nouvelle présidente de la Commission, elle n’a pas de visée sur le poste via lequel elle voudrait influencer la politique de « Bruxelles », elle n’a même pas d’accord politique interne sur un solide candidat de compromis. Non, elle se paye surtout une partie de go.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct