Le G7, plus que jamais un ring de boxe diplomatique

Emmanuel Macron
: «
l’Amazonie, le poumon de notre planète, est en feu
»
Emmanuel Macron : « l’Amazonie, le poumon de notre planète, est en feu » - epa

L’Amazonie en feu : l’écran de fumée qui masquera les (autres) divergences au sommet du G7, qui s’ouvre samedi soir à Biarritz ? Emmanuel Macron a mis le feu, jeudi soir, provoquant la colère du très climato-sceptique président brésilien Jair Bolsonaro, grand admirateur de Donald Trump. « Notre maison brûle. Littéralement. L’Amazonie, le poumon de notre planète (…) est en feu. (…) Membres du G7, rendez-vous dans deux jours pour parler de cette urgence », a exhorté le président français. Ses collègues Merkel, Johnson et Trudeau ont déjà répondu présent.

Le dossier pourrait rapidement s’enflammer : on connaît l’opposition aux accords de Paris sur la lutte contre le changement climatique d’un autre climato-sceptique – le président des Etats-Unis. Dont les Européens, vu l’expérience, redoutent l’arrivée dans la cité balnéaire en état de siège comme l’abordage d’un éléphant dans un magasin de porcelaine.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct