Hadja Lahbib et Annelies Beck: «Etre critiqué par tout le monde, c’est rassurant»

Hadja Lahbib et Annelies Beck se retrouvent à mi-chemin entre leur rédaction, dans le célèbre couloir qui sépare la VRT de la RTBF.
Hadja Lahbib et Annelies Beck se retrouvent à mi-chemin entre leur rédaction, dans le célèbre couloir qui sépare la VRT de la RTBF. - Sylvain Piraux

Entretien

Ce sont deux visages phares de la télévision publique belge, dont la popularité se limite pourtant à la frontière linguistique. Hadja Lahbib, figure du JT de la RTBF, pilote aujourd’hui le magazine culturel Tout le Baz’Art. Annelies Beck, elle, est aux commandes de Terzake, émission quotidienne de la VRT où elle décrypte l’actualité du jour. Un plateau incontournable de la scène politique flamande.

Les deux femmes se connaissent depuis une dizaine d’années. « On partage une passion commune pour notre boulot et la littérature », entame Annelies. Elles ont notamment coanimé de grands événements culturels à Bozar. Mais jamais de projet commun en télé. « C’est une idée… », embraye Hadja.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct