Brésil: l’Amazonie est en feu mais le climatosceptique Bolsonaro tient tête aux étrangers

Cette photo satellite de l’Amazonie a bien été prise le 20 août 2019. Elle ne fait pas partie des photos publiées sur les réseaux sociaux qui n’ont aucun rapport avec les feux en question. Elle montre clairement que les incendies touchent les bords de la forêt. Permettant l’extension des terres agricoles.
Cette photo satellite de l’Amazonie a bien été prise le 20 août 2019. Elle ne fait pas partie des photos publiées sur les réseaux sociaux qui n’ont aucun rapport avec les feux en question. Elle montre clairement que les incendies touchent les bords de la forêt. Permettant l’extension des terres agricoles. - AFP.

Depuis Sao Paulo

Il a beau faire l’objet de critiques inédites de la part de la communauté internationale, Bolsonaro ne cède pas. Cette semaine, l’attention de tous les médias étrangers s’est concentrée sur le drame de la forêt amazonienne. Il était temps, car les feux de forêts ont eu des répercussions jusqu’à São Paulo. Lundi dernier, à 15 h, les Paulistanos ont vu le ciel de la capitale économique du Brésil devenir soudainement sombre et baigné d’une lumière jaunâtre inhabituelle. Le lendemain, des photos satellites montraient qu’il s’agissait de la rencontre d’une vague de froid et d’un nuage de fumées venu du Mato Grosso, État du centre-ouest du pays, le plus touché par les incendies, et du Paraguay voisin.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct