Égalité entre élèves: la fédération de l’enseignement catholique (Segec) va en recours

Selon, Étienne Michel, directeur général du Segec, des différences objectives justifient une différence de financement entre l’enseignement organisé et l’enseigement libre mais certainement pas de 50
%.
Selon, Étienne Michel, directeur général du Segec, des différences objectives justifient une différence de financement entre l’enseignement organisé et l’enseigement libre mais certainement pas de 50 %. - Sylvain Piraux.

Pour les négociateurs de la future coalition francophone, l’annonce à l’allure d’une petite bombe : le Segec – la fédération de l’enseignement catholique qui scolarise un élève sur deux – lance une action en justice pour mettre fin « aux discriminations dont l’enseignement libre est victime » d’un point de vue financier. « Cette démarche clôture notre campagne “Agissons ensemble pour qu’un élève égal à un autre élève”, expliquait ce vendredi dans La Libre, Étienne Michel, directeur général du Segec.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct