Lukaku, De Ligt, Lozano... L’Italie a mis les moyens

Lukaku (Inter) / De Ligt (Juventus).
Lukaku (Inter) / De Ligt (Juventus). - Twitter/Isopix

L’an passé, l’arrivée de Cristiano Ronaldo avait fait figure de coup de tonnerre. L’Italie, à travers sa locomotive de toujours la Juventus, a affiché au grand jour les ambitions de retour au premier plan des clubs de Serie A, qui n’ont plus touché l’oreille d’une Ligue des champions depuis le triplé de l’Inter de José Mourinho, en 2010.

Ce transfert à 100 millions d’euros, de l’un des deux « extraterrestres » du football mondial, attirait à nouveau les yeux des spectateurs sur le Calcio. Mais la Vieille Dame, qui venait déjà de remporter les sept derniers Scudetti, est restée au centre de l’attention, captée par sa star portugaise.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct