Comment la violence d’extrême droite se banalise en Angleterre

La manifestation en soutien à Tommy Robinson, condamné à neuf mois de prison pour outrage au tribunal en juillet a rassemblé des milliers de personnes à Londres.
La manifestation en soutien à Tommy Robinson, condamné à neuf mois de prison pour outrage au tribunal en juillet a rassemblé des milliers de personnes à Londres. - Reuters

Il est approximativement 3h du matin le 17 août dernier quand Owen Jones sort d’un pub londonien. Le jeune Britannique, qui venait de célébrer son trente-cinquième anniversaire, dit au revoir à ses amis quand un groupe de quatre hommes le jette au sol puis lui assène des coups au niveau de la tête et du dos, avant de frapper ceux qui tentent d’intervenir.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct