Brexit: l’Union européenne doit «laisser tomber» le filet de sécurité pour éviter le «no deal», selon Boris Johnson

Boris Johnson au sommet du G7
Boris Johnson au sommet du G7 - AFP

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré samedi que l’Union européenne devait «laisser tomber» le dispositif pour la frontière irlandaise (backstop) prévu dans le projet d’accord sur le Brexit, si elle voulait éviter une sortie sans accord du Royaume-Uni de l’Union européenne.

«Je ne veux pas qu’il n’y ait pas d’accord. Je dis à nos amis dans l’Union européenne, s’ils ne veulent pas un Brexit sans accord, alors il faut que nous laissions tomber le backstop (filet de sécurité, ndlr) hors du traité», a dit le Premier ministre à la presse dans l’avion juste avant d’attérir en France pour le sommet du G7.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct