«Inacceptable», «coup de force»: le choix de Didier Reynders comme commissaire européen critiqué

«Inacceptable», «coup de force»: le choix de Didier Reynders comme commissaire européen critiqué
Belga

La N-VA considère qu’il est « inacceptable » que le gouvernement fédéral nomme Didier Reynders (MR) comme commissaire européen. « Ce gouvernement fédéral, qui n’a aucune légitimité démocratique, ressemble de plus en plus à une agence de travail temporaire pour les ministres actuels. De plus, après la présidence du Conseil de l’Europe remportée par Charles Michel, un autre poste de premier plan reviendra à un homme politique francophone », déclare Peter De Roover, chef du groupe N-VA à la Chambre.

>Commissaire européen : le gouvernement propose le nom de Didier Reynders

Il note également qu’Ursula von der Leyen avait demandé la nomination d’un homme et d’une femme au poste de commissaire européen, afin qu’elle puisse avoir autant d’hommes que de femmes dans sa commission.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct