Les leaders du G7 estiment qu’il est «trop tôt pour réintégrer la Russie»

Les leaders du G7 estiment qu’il est «trop tôt pour réintégrer la Russie»

Les dirigeants du G7, réunis à Biarritz, se sont entendus pour « renforcer le dialogue et la coordination » sur les crises actuelles avec la Russie, exclue du groupe en 2014, mais estiment qu’il est « trop tôt » pour la réintégrer dans un G8, a-t-on indiqué dimanche de source diplomatique. Les sept dirigeants, dont Donald Trump et Emmanuel Macron, ont pris cette position au cours du dîner d’ouverture du sommet samedi, a-t-on précisé de même source. La Russie a été exclue du G8 en 2014 après l’invasion de la Crimée, dénoncée par les autres pays du groupe.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct