Tariq Ramadan visé par une troisième plainte en France, pour viol en réunion

Tariq Ramadan visé par une troisième plainte en France, pour viol en réunion

L’islamologue suisse Tariq Ramadan, déjà mis en examen pour deux viols, est visé par une nouvelle plainte en France, pour un viol en réunion qui se serait produit en 2014, a-t-on appris de source proche du dossier, confirmant des informations du Journal du dimanche et d’Europe 1.

Selon les deux médias, cette plainte a été déposée fin mai par «une femme, aujourd’hui âgée d’une cinquantaine d’années, qui travaillait alors comme journaliste radio» et a conduit le parquet de Paris à délivrer un réquisitoire supplétif. Dans cette nouvelle plainte citée par les deux médias, la femme accuse l’intellectuel musulman de viols en réunion avec «une personne de son staff» lors d’une rencontre pour une interview réalisée le 23 mai 2014 dans la chambre d’hôtel de Ramadan à Lyon.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct